DÉMARCHE

Architecte de formation, je me professionnalise dans la linogravure en 2019. Je mobilise dans mon travail les codes de représentations architecturaux, afin d’en explorer les potentiels plastiques et évocateurs.

La question de la perception subjective de nos environnements bâtis est centrale dans mes recherches. Quels rapports entretenons-nous avec nos cadres de vie ? Quels ressentis provoquent-ils chez nous, quels imaginaires viennent s’y greffer, et qu’est-ce que cela raconte de nos modes de vies individuels comme collectifs ?  

error: Content is protected !!